Objets trouvés à Amsterdam

Objets trouvés à Amsterdam

Les objets trouvés dans les parcs publics à Amsterdam sont souvent accrochés à La Trouvaillerie. Au Vondelpark, ce parc est nommé monument d´Etat, au Beatrixpark, nommé en l´honneur de la Reine Beatrix, au parc culturel Westerpark et prochainement au Amstelpark.
Objets-trouves

Partager Mon Amsterdam

Heureusement nous pouvons consulter les experiences personnelles à travers l´internet et les blogs, par Marie par exemple. Elle a “crée ce blog pour partager mon expérience, mon regard, mes surprises et  mes analyses. Parce que regarder au delà de nos frontières, c’est apporter un éclairage nouveau à nos certitudes, c’est (ré)apprendre à écouter, à regarder, à sentir, à s’étonner, à s’émerveiller. C’est apprendre à comprendre, à aimer et à le partager.” Merci beaucoup, Marie, c´est très gentil. Elle écrit:

Solution originale

Qui n’a jamais perdu un objet cher et rêvé de le retrouver? Mais toujours la même question: à qui demander? Au Pays-Bas, une femme, Annemarieke Weber a trouvé une solution originale pour permettre aux gens de déposer un objet trouvé, à d’autres de le retrouver, et dans le meilleur des cas de se rencontrer. La Vindhek est une sorte de clôture circulaire sur laquelle sont disposées des petites pinces qui permettent d’accrocher les objets trouvés. Casquettes, gants, clés, toutes sortes d’objets attendent leurs propriétaires tête en l’air.

objets-perdus

Comprendre l’autre

A Amsterdam, 178 nationalités se côtoient et fréquentent les espaces publics. En tant que communicante et artiste, Annemarieke Weber aime avant tout rassembler les gens de façon interactive et créative, pour que chacun apprenne à comprendre l’autre. Elle veut développer le dialogue et l’art dans l’espace public et encourage les gens à montrer qu’il s’enquiert de leur prochain. C’est pourquoi en 2006, elle décide de créer la Vindhek, que l’on trouve désormais dans plusieurs parcs de la ville. De l’art utile.

Art you can use

When Art Meets the Lost and Found, un blog à lire sur le site du journal Américain The New York Times.
Objets Perdus Amsterdam

 

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Verplichte velden zijn gemarkeerd met *